La répartition pharmaceutique : une mission de service public

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le saviez-vous ? Les grossistes répartiteurs, en approvisionnant vos pharmacies deux fois par jour, assurent une véritable mission de service public garantissant l’égal accès aux médicaments à tous, à tout moment et sur tout le territoire français. 

Derrière nos camionnettes blanches garées régulièrement devant votre pharmacie, se cache un métier exigeant aux lourdes contraintes règlementaires qui garantissent la distribution des médicaments en toute sécurité. OCP et l’ensemble des entreprises de la répartition pharmaceutique, en assurant l’alimentation quotidienne en produits de santé des 22 000 officines françaises réparties sur le territoire, sont des acteurs centraux de l’accès aux soins dans notre pays. 

Notre activité est encadrée par l’Etat

En France, garantir le bon approvisionnement quotidien des pharmacies est une mission de service public soumise à une série d’obligations définies par le Code de la Santé Publique. Pour pouvoir légalement distribuer des médicaments et des produits de santé, il faut :   

  • disposer d’un statut d’établissement pharmaceutique ; 
  • desservir dans son secteur d’activité toutes les pharmacies qui en font la demande ; 
  • référencer au moins 9/10e des médicaments ; 
  • disposer d’un stock garantissant deux semaines d’approvisionnement de sa clientèle habituelle ; 
  • livrer tout médicament dans les 24 heures ; 
  • assurer un service d’astreinte les week-ends, les jours fériés et dans les situations d’urgence. 

  

A l’instar des autres répartiteurs, OCP doit suivre les recommandations du Guide des Bonnes Pratiques de Distribution en gros (BPD) pour les médications à usage humain. Placée sous l’autorité de tutelle de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM), de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS), et des Agences Régionales de Santé (ARS), l’entreprise peut également être contrôlée par des pharmaciens inspecteurs chargés de faire respecter la réglementation.

Enfin, à Monaco où OCP exerce aussi son activité, c’est le Ministère de la Santé monégasque lui-même qui assure l’autorité de tutelle.  

 

Le site OCP n'est malheureusement pas compatible avec votre navigateur

Le navigateur Internet Explorer n’est plus maintenu par l’éditeur Microsoft.
Nous vous invitons à télécharger Microsoft EDGE ou un navigateur compatible (Chrome, Firefox, Safari, etc.) pour continuer la navigation dans des conditions optimales.