"Regards croisés sur le métier de pharmacien et son évolution" : résultats de l'enquête réalisée par l'institut CSA pour OCP

"Regards croisés sur le métier de pharmacien et son évolution" : résultats de l'enquête réalisée par l'institut CSA pour OCP

Acteur majeur de la distribution de produits et services de santé, OCP est un partenaire privilégié des officines. Leur avenir, qui est aujourd'hui questionné dans un contexte économique contraint, est donc un sujet de préoccupation majeure pour le groupe. Dans ce cadre, à travers une grande enquête réalisée par l'institut CSA(1), OCP a interrogé les pharmaciens et les Français sur le regard qu'ils portentrespectivement sur l'officine d'aujourd'hui et de demain.


Quelle perception ont-ils de la profession ? Comment envisagent-ils son avenir ? Quelle relation entretiennent les Français et leur pharmacien ? Si les avis peuvent diverger, l'enquête menée par CSA pour OCP confirme le consensus autour de la nécessité d'évolution des missions et des compétences du métier chez 79% des pharmaciens et 89% des Français.


LES OFFICINES FONT FACE À D'IMPORTANTES DIFFICULTÉS...

Sur l'ensemble des pharmaciens titulaires interrogés, 39% font état de difficultés financières susceptibles d'impacter leur activité ou leur développement. Parmi leurs préoccupations, arrivent en tête : la politique de maîtrise des dépenses de santé (28%), l'éventuelle autorisation des ventes de l'OTC(2) par les grandes et moyennes surfaces (27%) et la désertification médicale (22%).

Mais leurs inquiétudes ne s'arrêtent pas là.

En jugeant à 90% l'installation de leurs plus jeunes confrères de plus en plus difficile, ils se montrent aussi pessimistes pour les générations futures. Or il s'agit d'un enjeu crucial pour pérenniser le maillage territorial et ainsi permettre aux Français l'accès aux médicaments partout surle territoire.

Dans ce contexte instable, 95% des pharmaciens attendent des pouvoirs publics une meilleure valorisation de leurs compétences.

 

... MAIS LES PHARMACIENS GARDENT DE NOMBREUX ATOUTS EN MAIN

Si les pharmaciens d'officine envisagent leur avenir avec appréhension, ils peuvent néanmoins compter sur la relation de confiance qu'ils entretiennent avec leurs patients. Les Français se rendent régulièrement en pharmacie (72% au moins une fois par mois) et la moitié se montre fidèle à leur officine. Du côté des pharmaciens, 62% estiment que cette relation est stable, voire en amélioration (24%).

Un fait qui peut notamment s'expliquer par un autre atout majeur pour les pharmaciens : ils sont considérés comme des professionnels de santé par 89% des Français, parmi lesquels 34% les perçoivent également comme descommerçants.

Les pharmaciens sont ainsi des acteurs écoutés par 96% des Français, qui jugent leurs conseils importants. Parmi eux, 42% ne pourraient pas s'en passer, un taux encore plus élevé (53%) chez les personnes qui se rendent au moinsune fois par semaine en pharmacie. Pour finir, les Français ne s'imaginent pas faire sans les officines. Pour 70% d'entre eux, les pharmacies d'officine resteront toujours aussi indispensables dans le futur, 14% pensent même qu'ellesle seront de plus en plus.

Les Français, qui perçoivent peu les difficultés ressenties par leurs pharmaciens, sont quant à eux 93% à considérer la pharmacie comme une activité rentable et 73% comme un métier d'avenir avec un potentiel évolutif.

 

DES COMPÉTENCES ET DES MISSIONS QUI DOIVENT ÉVOLUER POUR RÉPONDRE AUX ATTENTES DES PATIENTS

Parmi les défis prioritaires à relever pour les pharmaciens : réduire les ruptures d'approvisionnement, auxquelles 94% des Français ont déjà été confrontés, mais aussi intégrer le développement de la e-santé, approuvé par 2/3 desFrançais. En effet, 77% des pharmaciens estiment que la non disponibilité immédiate d'un produit peut compromettre la relation avec leurs patients. Une impression qui s'explique par l'agacement (27%), l'inquiétude (7%), voire l'angoisse(5%) des Français face à cette situation. Les professionnels sont donc unanimes (98%) quant à l'utilité d'apporter une solution au problème.

Parmi les services pouvant être proposés au grand public pour y remédier : la possibilité pour le patient d'envoyer une ordonnance par smartphone pour qu'elle puisse être préparée avant sa venue en pharmacie. Un service auquel83% des Français et 90% des pharmaciens pourraient recourir. 

Symbole de l'émergence de la santé connectée : 6 Français sur 10 plébisciteraient même ce service sous forme d'application mobile, avec en plus la possibilité de rechercher des informations sur une pathologie, accéder à une fonction pilulier ou à une messagerie instantanée avecle pharmacien. Un outil qui conviendrait particulièrement aux personnes très souvent confrontées aux ruptures de stock (83%) ou ceux que cela angoisse, agace ou inquiète (73%).

 

En pièce jointe, l'infographie de l'enquête

 

(1) Enquête CSA pour OCP « Regards croisés » sur la pharmacie et son évolution réalisée auprès de 1009 personnes et de 402 pharmaciens titulaires.Terrain mené du 25 au 31 août 2016.

(2) OTC = Over The Counter - Médicament en vente libre.

Posté le 25.11.2016

Cycle de conférences « PRIX et VALEURS DES PHARMACIES » en partenariat avec Interfimo

Cycle de conférences « PRIX et VALEURS DES PHARMACIES » en partenariat avec Interfimo

Pour la 5ème année consécutive, OCP et Pharmactiv sont partenaires pour la présentation de la nouvelle étude d'Interfimo sur les prix et valeurs des pharmacies. Prix de cession, environnement de... Lire la suite

RAPPORT D'ACTIVITÉ ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE OCP – EXERCICE 2015

RAPPORT D'ACTIVITÉ ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE OCP – EXERCICE 2015

Pour la première fois, OCP publie un bilan annuel des actions conduites en matière de responsabilité sociale, sociétale et environnementale.   Ce rapport RSE, réalisé au titre de l'année 2015,... Lire la suite

Innovation industrielle, innovation digitale, innovations commerciales, OCP lance une nouvelle offre au service de la compétitivité des officines

Innovation industrielle, innovation digitale, innovations commerciales, OCP lance une nouvelle offre au service de la compétitivité des officines

Paris, le 4 octobre 2016 - Dans un contexte de baisse continue de la rentabilité des officines comme des grossistes-répartiteurs, OCP lance une nouvelle offre qui vise à restaurer la compétitivité... Lire la suite

OCP et Pharmactiv partenaires du 52ème congrès de l'ANEPF

OCP et Pharmactiv partenaires du 52ème congrès de l'ANEPF

Du 30 juin au 3 juillet, les représentants des étudiants en pharmacie se réuniront à Marseille pour élire leur nouveau bureau ANEPF pour l'année universitaire 2016-2017. OCP et Pharmactiv,... Lire la suite

À la rentrée, 6 nouveaux thèmes pour OCP formation

À la rentrée, 6 nouveaux thèmes pour OCP formation

Dans un environnement changeant et concurrentiel, les pharmaciens se recentrent sur les fondamentaux de leur métier : la santé du patient et la santé de leur officine. Pour les accompagner, OCP... Lire la suite

OCP lance MARQUE CONSEIL, la marque du pharmacien

OCP lance MARQUE CONSEIL, la marque du pharmacien

Pour accompagner ses clients pharmaciens dans leur dynamique de développement, OCP lance MARQUE CONSEIL, une nouvelle marque pour prendre soin de toute la famille, pensée pour les patients et pour... Lire la suite